Opération « PAPILLON

Avril-mai 1947

Source : 1er RCP – Témoignages pour l’histoire

(…) » A 6 heures, le bataillon se rend à l’aérodrome où 10 Junker 52 et 8 dakotas doivent assurer le parachutage sur Hoa Binh de part et d’autre de la Rivière Noire. L’objectif est de prendre l’agglomération puis de pousser sur Cho Bo et Mai Chau. La première des deux vagues est composée d’une partie de la CCB1(compagnie de commandement du 1erBataillon), des 1ère et 4ème compagnies, de deux groupes de 81; la deuxième comprend l’autre partie de la CCB1, la 2ème Cie et le reliquat du personnel. Quize jours de combats intenses attendent les unités.

Au moment où les hommes de la première vague touchent le sol, les Viets dissimulés aux lisières des villages ouvrent le feu. Tandis que la 1ère compagnie se porte rapidement sur Hoa Binh qu’elle atteint sans difficulté, la 4ème Cie se heurte à une sérieuse résistance (15 cadavres du Viet-Minh restent sur le terrain). La compagnie nettoie Phuong Lam où elle récupère de nombreuses armes. A 09h00, tous les objectifs sont atteints. » (…)

Anecdote concernant le Chasseur Roger Trottet de la 1ère Cie :

Roger Trottet, à gauche sur la photo ci-dessus, a obtenu son brevet de parachutisme militaire (BPM) avec le numéro 20146, le 14 avril 1947. Le lendemain, il sautait sur Hoa Binh.


Texte de la citation à l’ordre du corps d’armée reçue par le Ltn Blanc pour l’opération « Papillon »

Avec l’autorisation de William Blanc, petit-fils du Lieutenant Paul Blanc