JMO 1ère Cie du 1er RCP – Période du 6 décembre au 11 décembre 1948 – Opération « Pégase » (partie 1)

Période du 1er au 5 décembre 1948

RAS

Lundi 6 décembre 1948

Préparatifs de départ. La Compagnie doit sauter le lendemain. L’effectif sautant est de 92.

Mardi 7 décembre 1948

10h00 : La Compagnie embarque dans des camions pour se rendre à Bach Maï.

11h30 : Les avions décollent. Le vol dure 40 minutes. Le Bataillon a pris place dans 17 JU52 qui volent en formation par 3. Le spectacle est très spectaculaire. La DZ (dropping zone = zone de saut) se trouve près de Tra Chau, à une dizaine de kilomètres au Sud de Phu Ly. Le saut est normal, mais l’atterrissage provoque de la casse, le sol étant très dur. Le regroupement est ralenti par la récupération des gaines.

La Compagnie se dirige vers le village de Tu Mac, à 2 km à l’Est de la DZ. Le village est fouillé jusqu’à 17h00. Une importante pharmacie est découverte. Elle contient des millions d’unités de pénicilline, 1 microscope etc.… La Compagnie revient sur la DZ et s’installe au Nord-Est sur le signal de Nui Bo. La nuit se passe calmement. Le Sous-Lieutenant VALETTE d’OSIA est momentanément indisponible par suite d’un accident d’atterrissage.

Mercredi 8 décembre 1948

07h00 :Un groupement de 2 compagnies (1ère et 4ème) doit fouiller le Nui Khe Non, montagne située au Nord de la DZ. Le départ s’effectue le long de la digue qui suit le flanc Ouest du Nui Khe Non. La Compagnie est en tête. Il n’y a pas d’incident. Le groupement atteint Doan Haï au Nord du Nui Khe Non à 10 km au Nord-Est de Tra Chau et s’y arrête pour la nuit. Durant la nuit, de nombreux indices signalent d’importants mouvements dans le secteur. Nous recevons quelques rafales d’armes automatiques et quelques VB*. Nous saurons le lendemain ce qui s’est passé.

Jeudi 9 décembre 1948

Départ de Doan Haï. groupements de 2 sections sont formés : 1 sur chaque flanc du Nui Khe Non, 1 au sommet. La Compagnie avec les 1° et 3° sections et la section de commandement suivra le versant Ouest. La matinée se passe sans histoire, les pentes sont fouillées sans résultat.

11h30 : Parvenue à l’extrémité Sud du Nui Khe Non, la Compagnie peut considérer la mission comme à peu près terminée. La ère section reste en arrière pour fouiller un dernier cirque, le reste de la Compagnie, avec les coolies, se regroupe au Sud.

11h35 : des premières rafales sur notre droite, provenant du versant Est se font entendre : la 4ème Compagnie est accrochée. L’incident semble pouvoir se régler rapidement.

12h30 : La 1ère Section qui était toujours en arrière, envoie un agent de liaison : elle est prise à partie par 2 FM ( fusils-mitrailleurs) à partir des pitons au Nordet demande le mortier. On envoie le mortier et la 3ème section qui s’installe face au Nord pour arrêter les rebelles, ceux ci, en effet, commençaient à pousser vers le Sud, cherchant résolument le contact.

13h30 : Tir de piton à piton. La rizière inondée qui nous sépare du Vietminh (VM) rend impossible toute manœuvre. On se demande d’où sortent ces rebelles qui nous surgissent dans le dos, des crêtes récemment fouillées. A l’Est, l’accrochage dure toujours.

14h00: L’ordre est donné à la Compagnie de se regrouper au Sud et d’amorcer le retour à la DZ. C’est un repli classique par échelon : RAS.

15h00 : La Cie est rassemblée à la bordure Sud-Ouest du Nui Khe Non.On apprend quelques nouvelles: la 4ème Compagnie aurait 6 blessés. Elle commence, elle aussi, à se replier. Noud devons rester en élément d’arrière-garde pour lui permettre de s’en aller par la digue Ouest qui part de Tra Chau sur Daï Vuong.

15h30 : Les blessés commencent à passer, suivis bientôt par les premiers éléments de la 4. la 1ère section et la 3ème sont réparties sur le terrain.

16h30 : Les derniers éléments de la 4ème Compagnie commencent enfin à défiler. Nous allons amorcer à notre tour le mouvement vers le Sud. Le VM surgissent sur les crêtes qui nous surplombent et ouvrent le feu. Section après section, on décroche jusqu’à la digue à 500 mètres, la 3ème Section la dernière. Arrivés à la digue, le Sergent-Chef SOL qui observait le VM reçoit une balle en pleine tête et meurt sur le coup. La Compagnie suit la digue jusqu’à Daï Vuong. il n’y a pas d’autres pertes à déplorer malgré un feu violent. La Compagnie rejoint son cantonnement de Nui Bo. La nuit se passe calmement.

Vendredi 10 décembre 1948

Repos à Nui Bo pour la Compagnie.

17h30 : Enterrement du Sergent-Chef SOL. Le sergent AUDECON de la 2ème Section, prend le commandement de la Section de commandement.

La nuit nous recevons quelques coups de feu.

Samedi 11 décembre 1948

12h00 : Départ de Nui Bo. Le Bataillon fait mouvement vers le Nord. La Compagnie suit le versant Ouest du Nui Khe Non. Pour la nuit, la Compagnie cantonne dans un village au Nord Ouest de la montagne.

One Reply to “JMO 1ère Cie du 1er RCP – Période du 6 décembre au 11 décembre 1948 – Opération « Pégase » (partie 1)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :