JMO 1ère Cie du 1er RCP – Période du 1er au 21 janvier 1949- Opération « Pégase » (partie 3/3)

Samedi 1er janvier 1949

Tout le bataillon fait mouvement sur Chiné, en passant par les fermes Lecomte. La Compagnie est en queue du Bataillon.

16h00 : attaque de Chiné déjà occupée par le PC du Groupement. Le Bataillon se replie sur la ferme Lecomte et s’y installe pour la nuit.

Dimanche 2 janvier 1949

Repos à la ferme LECOMTE : RAS

Lundi 3 janvier 1949

La Compagnie fouille la région Nord de Chiné, en 2 détachements. La 2ème Section et la Section CORDET suivant le fleuve, la 2ème Section et la Commandement suivant la chaine montagneuse parallèle au fleuve à 2 km à l’Est. La région est particulièrement vide. La Compagnie rentre sur Chiné en LCT et à pied.

17h00 : La Compagnie se réinstalle à Maï Phuong : les cantonnements ont été soigneusement nettoyés par les « niaquoués » en notre absence.

Mercredi 4 janvier 1949

Le Bataillon quitte Maï Phuong, traverse le fleuve à la hauteur de Bat Si. Il se déplace vers le Nord en direction de Cho Dap où d’importantes usines sont indiquées. La Compagnie est en deuxième position. L’entrée du défilé menant à Cho Dap est défendue et le terrain est particulièrement mauvais (région inondée coupée de rochers. Un premier accrochage à lieu à 1km avant l’entrée proprement dite :il est rapidement réglé. La Compagnie de tête s’arrête pour fouiller. C’est la 1ère Compagnie qui reçoit pour mission de pénétrer dans la vallée. Dès l’abord, le Vietminh (VM) qui était en position ouvre un feu violent d’armes automatiques et de mortier. Le Sergent LE NALIO est tué. La Section de tête (Lieutenant CORDET) qui a un fusil-mitrailleur enrayé est au contact immédiat du VM. La 2ème section progresse jusqu’à sa hauteur. Un fusil-mitrailleur viet est repéré à une dizaine de mètre d’un voltigeur de tête. Malheureusement, le terrain très coupé et broussailleux ne permet pas de s’en emparer. La 3ème Section (Lieutenant Valette d’Osia) réussit à progresser par la gauche jusqu’à hauteur des 2 sections de tête. L’ordre d’assaut est donné. Le VM cède le terrain abandonnant morts, blessés et armes. Mais la végétation est tellement dense qu’on ne peut pas retrouver grand-chose. Une mitrailleuse légère réussit à s’échapper à quelques dizaines de mètres des premiers poursuivants. La Compagnie se regroupe, la progression reprend sur Cho Dap. Tout au long de la piste, les voltigeurs de tête surprennent des membres du VM apparemment désorientés. Un fusil est récupéré. Une grotte est découverte à 1Km du lieu de l’accrochage. Les unités qui suivent qui la fouilleront y découvriront 2 fusil-mitrailleur Herstal, munis de leur chargeur et paraissant avoir tiré récemment, 2 mitraillettes Sten ainsi qu’un dépôt très important (bazookas avec obus, projectiles de 50, obus d’artillerie, machines-outils).

17h00 : Cho Dap est occupé. Le Bataillon y rejoint la Compagnie et s’y installe de façon précaire pour la nuit.

Mercredi 5 janvier 1949

Le Bataillon est au repos à Cho Dap. La 3ème Section va chercher le corps du Sergent LE NALIO qui était resté aux soins de la base arrière. Il est enterré à 11h00 à Cho Dap.

Jeudi 6 janvier 1948

Le Bataillon fouille la région Ouest et Sud-Ouest de Cho Dap, dans un rayon de 5 à 6 km. La Compagnie trouve un camp VM installé dans une ancienne usine. Quelques « Tu Vé » sont tués. Le Bataillon rentre sur Cho Dap par le Sud, avec la 3ème Compagnie en tête. Au passage de la chaîne qui nous sépare de Cho Dap, une embuscade se dévoile. La 3èmeCompagnie manœuvre par la droite, la 1ère Compagnie par la gauche. Pas de perte, l’embuscade est déjouée. Les VM perdent 2 fusils récupérés par la 3ème Compagnie

Vendredi 7 janvier 1949

Le Bataillon fait mouvement de Cho Dap à Phu Nho Quan  sans incident. La Compagnie est en queue du Bataillon. Nous rendons visite à la Mission de Chan Son. Le Bataillon cantonne à proximité de Phu Nho Quanh : RAS

Samedi 8 janvier 1949

La Compagnie est en tête du Bataillon pour le mouvement de Phu Nho Quanh à  Bat Si.

12h00 : Le Bataillon arrive à Bat Si le Bataillon traverse le fleuve et s’installe à Gia Vien dans les cantonnements du 27 décembre.

Dimanche 9 janvier 1949

Repos à Bat Si. Durant la nuit, quelques coups de feu sont tirés sur le Bataillon.

Le Capitaine DECAILLY part en Piper sur Hanoï. Le Lieutenant CORDET est remplacé dans le commandement de sa section par le Lieutenant RAFFIN.

Lundi 10 janvier 1949

Le Bataillon fait mouvement de Bat Si à Chi Phong. Une partie du trajet s’effectue à pied sur 6 km, puis en LCM. Arrivée pour la nuit à Chi Phong. RAS

Mardi 11 janvier 1949

Le Bataillon fouille la région au Sud de Chi Phong qui a déjà été reconnue le 26 décembre. La Compagnie fouille la partie Est de la vallée pendant que la 3ème Compagnie fouille la partie Ouest. Le VM réagit sur la 3ème Compagnie avec 1 fusil-mitrailleur et des fusils. 2 mines explosent. La progression continue néanmoins. Le VM se replie. La 3èmeCompagnie récupère 700kg de poudre et des munitions.

12h00 : Retour à Chi Phong

14h00 : Départ en LCM sur Gian Kau. Le Bataillon est cantonné au Sud de Gia Kau.

Mercredi 12 janvier 1949

Repos : RAS

Jeudi 13 janvier 1949

06h00 : Embarquement de tout le Bataillon en LCT.

Le Bataillon débarque à mi-chemin de Nam-Dinh et s’installe dans un village pour la nuit.

20h00 : Contre-ordre : Le Bataillon rembarque pour Nam Dinh

00h00 : Arrivée à Nam Dinh. Le Bataillon s’installe au camp Carreau.

Vendredi 14 janvier 1949

Repos à Nam Dinh

Samedi 15 janvier 1949

Les paras causent quelques incidents à Nam Dinh (Vitrines brisées)

Dimanche 16 janvier 1949

Repos à Nam Dinh

22h00 : Le Bataillon embarque dans des LCT

23h00 : Départ pour Haïphong

Lundi 17 janvier 1949

Trajet Nam Dinh – Haïphong.

07h00 : La mer est atteinte. Le LCT remue beaucoup.

21h00 : Arrivée à Haïphong. Le Bataillon est installé correctement à la caserne Bouet.

Mardi 18 janvier 1949

Le Bataillon est arrêté à Haïphong : le train a sauté et la ligne est coupée.

Mercredi 19 janvier 1947

08h00 : Le Bataillon embarque dans le train. Départ sur Hanoï. Le Bataillon change de train au KM38

15h00 : Arrivée à Hanoï

Jeudi 20 janvier 1949

Le Bataillon est au repos et reçoit la visite du Général ALESSANDRI*

* Le Général ALESSANDRI a pris le commandement des forces terrestres en Extrême-Orient le 17 août 1948.

Vendredi 21 janvier 1949

A Hanoï se déroule une prise d’armes à laquelle participent les unités qui ont participé à l’opération « Pégase ». Au cours de cette cérémonie, Le Chasseur ROY amputé du bras gauche reçoit la Médaille Militaire, le Lieutenant GARDES blessé à l’œil reçoit une palme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :