JMO 1ère Cie du 1er RCP – Période du 05 au 08 juin 1947

Jeudi 05 juin 1947

RAS

Vendredi 06 juin 1947

RAS

Samedi 07 juin 1947

RAS

Dimanche 08 mai 1947

RAS


PORTRAIT

Lieutenant Roger LAUPIES

En juin 1947, le lieutenant LAUPIES commande la 1ère Compagnie du 1er RCP dont ce blog retrace la campagne d’Indochine.

Roger Laupies est né à Ydes dans le Gard en 1917. Il a 4 ans lorsque ses parents s’installent dans les Cévennes, au Mas-Dieu, à quelques kilomètres au nord d’Alès (Gard) où il fait ses études. Puis il suit les cours de l’École Normale des Instituteurs à Nîmes pendant 3 ans.

A l’âge de 21 ans il intègre le 3ème Régiment d’Infanterie Alpine et prépare l’entrée à l’École Militaire de Saint-Maixent où il est admis en mars 1939 au bataillon des officiers de réserve.


Deuxième guerre mondiale

Il en sort Aspirant en septembre. Il est affecté au 81ème Régiment d’Infanterie Alpine à Montpellier jusqu’en août 1940, date de sa démobilisation.
Jusqu’en octobre 1942 il est instituteur à Laudun-l’Ardoise (Gard) et Gaâfour (Tunisie).
Le 24 novembre 1942, il est remobilisé au 4ème Régiment de Tirailleurs Tunisiens avec lequel il participe à la campagne de Tunisie contre l’Afrika Korps jusqu’en mai 1943.
Il reçoit sa première citation à l’ordre de la brigade pour s’être distingué au cours des combats dans le Djebel Mansour les 17 et 18 janvier 1943.


Puis, il rejoint le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes en formation à Fès (Maroc). Nommé Lieutenant d’active en juin 1943, il est breveté parachutiste (n° 1 569). Il participe à la campagne de Sicile puis la campagne de France, jusqu’à la libération de Colmar, comme chef de peloton puis adjoint au Lieutenant Guiraud commandant la 5ème Compagnie. Il est à nouveau cité à l’ordre de l’Armée Aérienne pour son courage et son audace à la tête de son peloton dans la région du Riant dans les Vosges, les 17 et 18 octobre 1944, puis encore une fois à l’ordre du Corps d’Armée pour son action remarquable les 13,14 et 15 décembre 1944 dans la région de Wittenheim.

Indochine

En 1946, il obtient le brevet de moniteur parachutiste.
Il suit son régiment en Algérie et, lors de la réorganisation de 1947, il est affecté au 1er Bataillon du Commandant de Vismes, comme commandant d’unité de la 1ère Compagnie. Sa compagnie est déployée en Indochine de janvier 1947 à octobre 1948. Il est blessé à Hoa Binh en avril 1947 et reçoit une citation à l’ordre de l’armée.

Algérie

  il est rapatrié en 1948 et affecté au I/1RCP en Algérie.

Indochine 2ème séjour

 Après un passage à la 25eDP, il repart pour l’Indochine commander la Base aéroportée Nord (BAPN) à Hanoï de mai à décembre 1954.  Il participe activement au ravitaillement logistique de Diên Bien Phu, jour et nuit, il est cité à l’ordre du corps d’armée pour son action efficace.

Algérie

Il sert à nouveau en Algérie en1954 à l’état-major du 1er RCP puis de 1956 à 1959, à l’état-major de la 25ème Division Parachutiste, notamment comme officier d’appui aérien du groupe de secteur de Djidjelli et il est cité à l’ordre de la brigade pour les résultats remarquables obtenus dans cette fonction. Il est affecté ensuite au 18°RIPC et part en Algérie où il sera cité 3 fois.

Métropole

En 1959, il commande le Centre d’Entraînement des Réserves Parachutistes de Cercottes jusqu’en 1962. Il est rayé des contrôles de l’armée en janvier 1963 comme chef de bataillon.
Après avoir servi dans la réserve, il est nommé lieutenant-colonel le 1er octobre 1964.

Roger Laupies est décédé à l’âge de 100 ans le 25 mai 2017.

(Source :https://www.parachutistes-militaires.org/)

Décorations

  • Commandeur de la Légion d’Honneur,
  • Croix de guerre 39/45 avec 3 citations,
  • Croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs Indochine avec 2 citations,
  • Croix de la Valeur Militaire avec 3 citations,
  • Croix du Combattant,
  • Médaille commémorative française de la guerre 1939-1945
  • Médaille commémorative de la campagne d’Italie 1943-1944
  • Médaille commémorative de la campagne d’Indochine
  • Médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l’ordre
  • Médaille de la France libérée
  • Médaille des blessés de guerre

Il est cité :

  • 2 fois à l’ordre de l’armée
  • 2 fois à l’ordre du corps d’armée
  • 2 fois à l’ordre de la division
  • 2 fois à l’ordre de la brigade


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s