JMO 1ère Cie du 1er RCP – Période des 14 et 15 septembre 1947

14 septembre 1947

RAS

15 septembre 1947

RAS


PORTRAIT

Le Capitaine Jacques BOUVERY

Le Capitaine Jacques  BOUVERY commande la 1ère Compagnie du 1er RCP du 1er septembre au 18 décembre 1947.

Il  s’engage  dans les troupes alpines en 1931, à l’âge de 18 ans.

2ème Guerre Mondiale

En 1939, il est affecté comme sous-lieutenant à l’EM du XVII CA et à la signature de l’armistice, après avoir servi comme cadre dans les chantiers de jeunesse, il rejoint le Maroc et est intégré dans l’infanterie  à la Subdivision d’Agadir. Il effectuera plusieurs séjours à la frontière tunisienne, au contact des troupes allemandes au sein du 7ème RTM.

Volontaire et sélectionné par l’État-Major américain pour faire partie du groupe de commandos JEDBURGH (réclamé par le gal Eisenhower), il rejoint Londres le 15 mars 1944 pour y suivre une formation de plusieurs mois. Détaché sur Alger, il sera parachuté en Ardèche le 27 août 1944 pour encadrer les maquis et accompagner la progression des troupes françaises débarquées en août sur la côte méditerranéenne. Sa  mission remplie en France, il rejoint Alger, d’où il repart, avec quelques uns des JED’S (recrutés par le BRCA, avec Sassi, Aussaresses et  bien d‘autres), à Ceylan  le 1er janvier 1945, pour rejoindre le centre anglais d’aguerrissement ME 25, en vue d’être parachuté en Indochine Française. Alors que  plusieurs  JED seront parachutés au Vietnam pour lutter contre les japonais, le Capitaine Bouvery sera envoyé à Chonquing (Chine)  pour une mission auprès de l’EM du Maréchal Tchang Kaï-Chek.

Métropole

De retour en France en  Novembre 1945, il est affecté au 1er RCP à Pau, avec lequel il repart pour  Sétif le 30/4/1946, à l’Etat-Major du Régiment.

Indochine 1er séjour

Avec les 1er et 3ème Bataillon du 1er RCP, il rejoint l’Indochine en février 1947. Il sert alors à l’État-Major de la Demi-Brigade de Marche Parachutiste (DBMP). Du 1er septembre au 18 décembre 1947, date à laquelle il est rapatrié en métropole, il commande la 1ère Compagnie du 1er RCP.

Métropole et Palestine

le 01/02/48, il est affecté  au 2ème Bataillon Parachutiste de Choc à Bayonne où il tiendra les fonctions d’Officier Major et Officier de Garnison. Durant son passage au 2ème Bataillon de Choc, il effectuera un séjour de 6mois comme Observateur ONU en Palestine.

Indochine 2ème séjour

Le 1/07/1952, le capitaine BOUVERY rejoint au  Tonkin son unité le 3ème Bataillon Parachutistes Coloniaux, (3ème BPC), affecté comme commandant en second. Il participe aux nombreuses opérations au Tonkin, y compris à la bataille de NA SAN, sous les ordres du  Cdt Bonnigal, brillant officier parachutiste. Le 18 janvier 1953, le Capitaine BOUVERY prend le Cdt du 3 (suite à un accident de saut opérationnel au centre Annam du Cdt Bonnigal). 

Le 1er septembre, le 3 étant dissous et rapatrié (pour ceux des cadres et soldats ayant rempli leur 2 années de séjour), il prend le commandement du  5ème Bataillon Parachutiste Vietnamien, connu sous le nom du 5ème BAWAN (nouvellement créé avec le 7ème). Le  5 est parachuté  sur Dien Bien Phu  le 21 novembre 1953 dans le cadre de l’opération CASTOR. Le Bataillon est  sérieusement  accroché au Nord de DBP (Colline du Pu Ya Thao) le 13 décembre par une forte concentration de Viets, en même temps que le 1er BEP. De nombreux combattants sont enterrés sur place. Le Bataillon est  rapatrié  le 10  janvier 1954  sur Hanoï.  Le Capitaine  BOUVERY  est affecté  au Camp de  SENO (Laos), base arrière  de DBP. Son affectation en Indochine s’achèvera en le 12/09/54.

Guerre d’Algérie

La carrière  du capitaine BOUVERY  se poursuivra en Allemagne, où il est promu au Grade de Chef de Bataillon fin 1956. Il effectuera plusieurs séjours en Algérie, à partir de début 1957. Il servira au 8ème RIM comme adjoint puis   comme Commandant  des  2ème  et  17ème Bataillon de  Chasseurs à Pied  dans les Aurès. Il restera  en Algérie un peu plus de 4 ans. Il sera promu au grade de Lieutenant-Colonel  le 1er juillet 1962, à son retour d’Algérie.

Métropole

Muté comme  Chef d’État-Major de la Subdivision du Nord à Lille, il sera promu au grade de Colonel le 1/07/66  et terminera sa carrière comme Chef de Cabinet  des  généraux Commandant la 2ème RM.

Décoration

  • Commandeur de la Légion d’Honneur,
  • Croix de guerre 39-45 avec :
    • 2 citations à l’ordre de la Division,
  • Croix de guerre des Théâtres d’Opération Extérieurs avec:
    • 2 citations à l’ordre de l’Armée
    • 3 citations à l’ordre du Corps d’Armée,
  • Croix de la valeur Militaire avec:
    • 4 citations à l’ordre du Corps d’armée,
  • Médaille des Blessés,
  • Médaille de la Résistance Française,
  • Croix du Combattant,
  • Médaille Coloniale avec agrafe Extrême-Orient,
  • Médaille Commémorative 39-45,
  • Médaille Commémorative de la campagne d’Indochine,
  • Médaille Commémorative des opérations de maintien de l’ordre en AFN,
  • Officier du Million d’Éléphants et du Parasol Blanc,
  • Médaille d’honneur du Mérite Vietnamien,
  • Croix de la Vaillance (Laos),
  • Bronze OAK, Leaf  Emblem.

Le Capitaine Bouvery détenait le Brevet  parachutiste  N°485 avec  102 sauts   dont  6  opérationnels.

Source : Bertrand BOUVERY( fils du Colonel Jacques BOUVERY)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s