Opération « LEA » : Journée du 14 Octobre 1947

Source: JMO de la DBMP

Carte générale de l’opération : cliquez ici

BAC KAN

Les capitaines LUQUET (2ème Bureau TFIN) et PEDELMAS qui étaient venus la veille en Morane repartent à Hanoï. L’Adjudant-Chef FIXARY meurt à 10h15 à l’hôpital de Bac Kan.

CHO MOÏ

07h15 : Départ de la Compagnie PAINTAULT pour Bac Kan par la RC 3. La 10ème Compagnie (Lieutenant VAILLY) l’appuiera jusqu’au km10.

08h00 : Premier accrochage à 6 km de Cho Moï à la sortie d’une gorge.

09h00 : Accrochage très sérieux de la compagnie du Choc au passage d’une corniche, pluie de grenades et tirs d’armes automatiques camouflées sur la rive gauche du Song Cau. Intervention des mortiers, la colonne doit passer cette corniche par bonds successifs. Le Chasseur Martin est blessé par balle, le sergent-Chef SAULT par un éclat. Un brancard en bambou est construit pour Martin.

10h00 : Nouvel accrochage à 7 km de Cho Moï. Un grand nombre d’arbres ont été abattus, l’ennemi est embusqué derrière. Tir de mortier et de lance-grenades. Appui de la chasse.

10h00 : La 10ème Compagnie qui appuie la Compagnie du Choc est prise à partie par des tirs d’armes automatiques au passage de la corniche. Le Chasseur MANG… , infirmier de la Compagnie est grièvement blessé par balle. Il est ramené sous un feu d’enfer par le Père JEGO qui fait preuve d’un courage exceptionnel. La mission accomplis, la 10ème Compagnie rejoint Cho Moï qu’elle atteint à 14h00.

16h30 : Nouvel accrochage pour la compagnie du Bataillon de Choc à 18 km de Cho Moï. Les Chasseurs DUCROCQ et LEFEVRE sont blessés par éclats de grenade.

CHO DON

Fouille des hauteurs environnantes : quelques guetteurs sont mis en fuite. Des cachettes sont découvertes.

20h00 : Une forte section de la 12ème Compagnie part en direction de Dong Vien pour y tendre une embuscade.

La radio annonce la prise de Tuyen Quang.

CAO BANG

Les éléments BRECHIGNAC patrouillent dans la montagne. Le détachement BASTOUIL installe un premier poste sur la route de Chine au Nord de Cao Bang, dans la région de Ban Giam.


Témoignage du Colonel Desmons,

alors Lieutenant à la 11ème Compagnie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s