Opération « LEA » : Journée du 26 octobre 1947

BAC KAN

La 2ème Compagnie fait une opération de nettoyage dans la vallée de Co Koun – No Thuong au Sud-Ouest de Bac Kan, aux ordres du Lieutenant FOURNIER.

08h00 : Embarquement et départ de Bac Kan.

08h30 : Débarquement à hauteur du km 157 route de Cho Moï. La colonne s’engage dans la vallée de la Co Koun.

10h30 :4 guetteurs VM armés s’enfuient en direction de Na Thuong.

12h30 : Arrivée à Cao Phuong où la Compagnie s’installe sur une hauteur.

13h05 : Tir de mortier de 60mm sur les croupes dominant Na Thuong.

14h00 : La section GUIGNARD qui doit déborder le village par le sud et la section Ricard qui doit le déborder par l’est sont prises à parties par des éléments rebelles sur la croupe au Sud-Ouest et disposant de 3 armes automatiques dont une mitrailleuse de 12,7mm. Malgré le tir de nos armes, le feu adverse s’intensifie et des tireurs se dévoilent sur toutes les hauteurs. L’ordre de repli est donné.

17h30 : Retour à Bac Kan.

CHO MOÏ

06h30 : Le groupement de marche lève le bivouac et par vers le Nord-Nord-Est. Il débouche un peu plus tard dans la large vallée de Kouei Si.

Peu avant Thah Phay, un commissaire aux finances VM est abattu alors qu’il tentait de s’enfuir.

La colonne, malgré quelques coups de feu progresse à une allure record de 10h15 à la fin de la journée.

12h10 : Kouei Lua est atteint, la douane VM est détruite, faible accrochage. La 1ère Compagnie du Choc n’est pas là. La liaison devait être prise à 12h00. La vallée se rétrécit et le sous-bois recommence au pied du col de Kei Pont. Le Kouei Hon arroyo qui serpente dans la vallée a été traversé 63 fois dans la journée.

13h30 : le col est atteint. Descente rapide vers un village où 6 hommes dont 1 européen, apparaissent à 100 mètres. Après des échanges de coups de feu. Les paras poursuivent les VM dans la brousse. Ils repèrent des traces de sang qui disparaissent dans les fourrés. Un fusil est récupéré.

14h30: la liaison est faite avec la 1ère Compagnie du Choc.

16h15 : arrivée à Na Pac et retour en camion à Cho Moï. Avant d’arriver à Cho MoÏ, une embuscade se dévoile : rafales de FM prenant la route en enfilade et tirs de VM cachés dans les arbres. Nous ouvrons un feu d’enfer. Dégâts : 1 jeep dans un fossé, un pneu de GMC crevé. Des snipers nous accompagnent de leurs salves jusqu’à l’arrivée à Cho Moï. Le poste riposte au mortier de 81mm et à la 12,7mm.

DETACHEMENT FOSSEY

Dans la matinée, une section est envoyée à Yen Thin pour préparer le retour du détachement et y renforcer l’élément de liaison.

1ER BATAILLON DU 1ER RCP

Le bataillon est désigné par le général commandant les TFIN pour relever provisoirement 2 compagnies de 3ème REI dans le sous-secteur de Gia Lam à Di Su.

BASE ARRIERE

L’antenne chirurgicale ( Capitaine GOMEZ) arrive de Lang Son par avion. Elle repartira éventuellement en mission parachutée avec le I/1er RCP.

Arrivée du Lieutenant BREM, nouvellement affecté à la DBMP. Il rejoindra Bac Kan dès que possible.

NUIT du 26 AU 27 OCTOBRE 1947

DETACHEMENT FOSSEY

Violente attaque du poste de Yen Thinh par une compagnie VM. L’ennemi est repoussé après un combat de 2 heures à la grenade. Pertes amies : 2 blessés (Chasseurs FERRAND et DEFONTAINE). Cho Don subit la même attaque de 0h30 à 01h30 par la 202ème compagnie VM : 10 VM mis hors de combat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s