7 octobre 1947, raid aéroporté sur Cho Moï

Source : JMO de la DBMP

Détachement « B  » aux ordres du Capitaine GUIARD

(10ème et 11ème compagnies du III/1er RCP avec un PC de Bataillon réduit soit 230 hommes)

Fanion du détachement B à Cho Moï

10h30 : Le détachement est embarqué sur GMC pour rejoindre l’aérodrome de Giam Lam où il arrive au moment où atterrissent les Dakotas de retour de Bac Kan. Le détachement dispose de 3 JU 52 qui partiront en tête et de 10 dakotas en 2 vagues.

Ordre de départ : 10ème compagnie, 11ème compagnie, PC du détachement

14h12 : Le premier JU (Lieutenant VAILLY) décolle en direction de Cho Moï, gros bourg situé au confluent de deux vallées importantes (Vallée du Song Cau et vallée du Song Cho Chu) et point obligé de passage vers Thaï N’Guyen distant de 40km de Bac Kan.

14h52 : Les premiers éléments de la 10ème compagnie sautent. Ils sont accueillis par des coups de feu partant des montagnes environnantes. Les défenseurs de la ville s’enfuient protégeant leur retraite par des tirs mal ajusté.

15h15 : Le largage est terminé, le temps est magnifique, le vent nul. La zone de saut très coupée est cependant bonne. Un seul accident : Le chasseur ROMAH (ou ROMAN) de la 10ème compagnie (fracture au pied) Le Père Jego est suspendu à un très grand arbre d’où il descend à grand peine. La 10ème compagnie, rapidement regroupée fonce sur la petite ville et l’occupe. Le chasseur CARETTE est blessé par balle au bras.

Deux sections de la 11ème compagnie sont envoyées en reconnaissance au pont situé à 1 km à l’Ouest de Cho Moï : l’ouvrage est intact. La section Bertrand s’y installe (déminage du pont).

16h45 : le Capitaine GUIARD, commandant le détachement, installe son PC dans le bâtiment du comité de résistance local. Les Viet- Minh (VM) alertés le matin par le parachutage de Bac Kan ont eu le temps de déménager les archives. Le nettoyage de l’objectif est terminé. Le Sergent WOLFF de la 11ème compagnie est porté disparu.

Matériel récupéré :

  • 43 fusils d’un modèle ancien ,
  • 1000 grenades.

Une intendance VM (habillement) a été découverte ainsi que des ateliers de réparation auto non détruits.

La population civile a été rassemblée sous les halles du marché.

Les VM tiennent encore les hauteurs environnantes et nos déplacements sont sanctionnés par des coups de feu tirés. Il faudra 2 jours pour les déloger de leurs repères montagneux


Ordre de Bataille du Détachement « B »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s