Opération « LEA » : Journée du 16 octobre 1947

Source: JMO de la DBMP

Carte générale de l’opération : cliquez ici

CHO MOÏ

07h45 : Les chasseurs apparaissent et effectuent un « straffing » au plus près dans les coteaux boisés situés immédiatement au Nord de Cho Moï. Ils lâchent également quelques rafales dans la vallée du Song Cau. La journée est consacrée à l’aménagement poussé des positions défensives. Chacun s’enterre avec une application inaccoutumée.

15h00 : Le chasseur JOURDAIN déjà blessé le 9 et grièvement atteint dans l’attaque meurt des suites de ses blessures.

22h00 : Un message du Lieutenant-Colonel SAUVAGNAC annonce pour le 17 à midi l’arrivée du Colonel BEAUFRE à Bac Kan. Des éléments seront poussés sur Cho Moï le 18.

BAC KAN

CCR

Reconnaissance par les sections de défense sur la route de Cho Don le matin et sur la route de Cao Bang l’après-midi jusqu’au kilomètre 12 : RAS. Le soir, embuscade près de Bac Kan : RAS

1er Bataillon de Choc

Deuxième jour pour la colonne BUCHOUD.

07h00 : Départ de la 2ème Compagnie vers Xi Binh et départ de la 1ère Compagnie vers Vi Huong.

Dans la matinée la 2ème Compagnie a un léger accrochage vers Xi Binh. Pas de perte.

10h45 : Jonction avec les blindés du groupement « Beaufre ».

14h00 : Les 1ère et 2ème compagnies rentrent de leur raid.

16h00 : La 2ème compagnie redescend ves Phu Thuong s’installer en cantonnement de nuit entre les km 17 et 18. La 1ère Compagnie se place en bouchon au km 15.

19h00 : Quelques éléments auto (Génie, RICM) arrivent à Bac Kan.

Le Capitaine BUCHOUD signale la destruction d’une usine de réparation d’armes et d’une fabrique d’armes locales.

CHO DON

Préparation du raid sur Ban Thi (Opération « FORBAN »)

Une garnison de 2 grosses sections (élément de la CCB plus les éclopés des compagnies de fusiliers voltigeurs FV) restera à Cho Don aux ordres du Lieutenant PENDUFF. Le détachement chargé d’effectuer le raid est composé de 2 compagnies légères de FV et d’un groupe de mortiers de 81mm, soit au total 200 hommes aux ordres du chef de Bataillon FOSSEY-FRANÇOIS.

13h30 : Départ de la colonne, la 12ème Compagnie (Lieutenant ESTABLIE) est en tête.

14h00 : l’avance est déjà stoppée par des tirs nourris d’armes automatiques. En deux minutes, le groupe de tête à 5 blessés dont 2 au ventre. Les VM ont installé une grosse embuscade sur l’itinéraire. Trois armes automatiques dont une mitrailleuse Hotchkiss prennent la section en enfilade. Des fusils et des mitraillettes se révèlent à gauche et à droite. La 12ème Compagnie commence une manœuvre de débordement malgré la difficulté de progression dans une forêt dense. Les blessés sont évacués vers l’arrière par la 9ème Compagnie : BLOND, DELANCE, PIERRE, HOLL, NOIROT, tous de la 12ème Compagnie.

16H00 : La manœuvre de la 12ème Compagnie contraint les rebelles à décrocher. Ils abandonnent sur le terrain 4 cadavres dont celui du commandant de compagnie.

16h15 : Reprise de la progression.

17h30 : Un feu nourri arrête à nouveau les éléments de tête au débouché du col de Na Pieng. Une grosse activité VM règne dans le village. Les positions d’en face situé à 800 mètres et commandant la sortie du col sont solidement tenues (au moins 3 compagnies).

Toutes les armes à tir courbe arrosent Na Pieng, puis les crêtes. L’adversaire tient. Il amorce même avec une compagnie un débordement sur notre droite. Il cherche probablement à nous couper la retraite dans le col. Nos munitions d’armes lourdes s’épuisent.

18h40 : La nuit tombe, le Chef de Bataillon donne l’ordre du repli. Après une marche de 2 heures en plein obscurité, nous arrivons à Cho Don.

21h00 : Le Chef de Bataillon rend compte au Colonel par le message suivant :

« A 18h00,nous heurtons à 800m de Na Pieng à gros effectif puissamment armé et retranché. Après violente prise de contact, ne pouvant sortir du défilé avant la nuit, munitions s’épuisant décide rentrer Cho Don. Avons affaire à 508e Bataillon du 112e régiment de Tuyen Quang. Serait couteux en personnel passer en force. Pourrais essayer large débordement par le Nord premières résistances sur axe Cho Don – Na Pieng. (..) attends Morane d’urgence pour évacuation des blessés. »

24h00 : Réponse du Colonel

« Approuve conclusion de votre message. Colonne évacuation blessés et renforcement garnison part vers vous. Recevrez instructions ultérieures pour manœuvre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s