JMO 1ère Cie

Jeudi 09 octobre 1947

Pour voir la situation d’ensemble, cliquez ici

OPERATION LEA : le 1er Bataillon du 1er RCP investit Cao Bang.

L’objectif de la Compagnie est la Citadelle et l’usine électrique de Cao Bang que les renseignements donnent comme fortement tenue. La Compagnie doit sauter sur une zone de saut au Sud de la ville.

6h30 : La 1ère compagnie, avec le 1/1 Bataillon est rassemblée sur le terrain de Gia Lam.

10h45 : sur les renseignements de l’avion météo, les avions décollent.

Effectif de la 1ère Compagnie : 100 hommes

  • 4 pelotons à 2 groupes
  • 1 poste radio SCR 300
  • 1 poste radio 694
  • 1 élément d’infirmiers
  • 11h45 : début du largage.
  • 12h25 : fin du largage

Le largage s’est effectué, d’une part, dans de mauvaises conditions : dues au terrain coupé et difficile ; d’autre part dans des conditions techniques inférieures dues aux aviateurs affolés par l’accident de l’avion abattu par une mitrailleuse ennemie.

Le regroupement s’effectue lentement et difficilement. La compagnie déplore 5 blessés à l’atterrissage dont le sergent Lhéron et le Sergent-Chef Seigne.

12h35 : Une section sous le commandement du Sergent-Chef Leguéré fonce sur la Citadelle où elle rencontre une résistance assez vive. La section de l’Aspirant Gourlaouen, à la recherche de ses gaines, fait un mouvement circulaire par le Song Hiem à l’Ouest et rejoint la section Leguéré. La section du Sous-Lieutenant Gardes fonce sur l’abattoir sur la RC4 (500m au Sud-Est de la Citadelle) et ne rencontre aucune résistance. Le PC de la Compagnie sur la côte 254 dominant Cao Bang.

12h55 : La Citadelle est prise et l’usine électrique est intacte (elle fournira du courant à 18h30 dans la soirée).

13h15 : La section Leguéré poussée en avant fait sa liaison sur le pont sur Song Bang Giang (Pont Ouest) avec la 3ème Compagnie. En cours de progression, le Sergent-Chef Sol capture un mortier de 81mm en état de parfait fonctionnement. Au cours de l’après-midi, la Compagnie s’installe définitivement :

  • Section Gardes :  à la Citadelle
  • Section Leguéré et Section de Commandement : à l’usine électrique
  • Section Gourlaouen : au presbytère

16h00 : Les blessés sont amenés au poste de secours du Bataillon

Dans la journée, la Compagnie a fait 50 prisonniers.

Vendredi 10 octobre 1947

09h00 : Le Lieutenant FAURY avec deux sections part à la recherche du Junker abattu. Les corps sont découverts vers 13 heures à 3,5 km de Cao Bang, après un accrochage avec le VM qui a nécessité une manœuvre débordante. Par manque de personnel, les corps ne peuvent être ramenés.

14h30 : retour de la patrouille de recherche de l’avion.

Un élément de nettoyage nettoie la partie Sud-Est de la ville et principalement en bordure du Song Bang Giang.

Samedi 11 octobre 1947

La compagnie sous les ordres du Lieutenant FAURY et composée d’une section de la 1ère Compagnie, 1section de la 2ème Compagnie et d’une de la 3ème Compagnie part sur les lieux de l’accident (du JU 52) et ramène 11 corps.

Les victimes sont inhumées dans l’après-midi dans le centre-ville, au cours d’une cérémonie très simple.

Dimanche 12 octobre 1947

07h30 : La compagnie sous les ordres du Capitaine BOUVERY part en reconnaissance au Sud de Cao Bang avec pour mission de nettoyer la région et se porter à la rencontre des éléments à pied de la colonne BEAUFRE partie de Lang Son le 7 octobre. Itinéraire : côtes 256, 311, Village de Kéo Mo, Village de Na Dang, village de Ku Phot sur la RC 4. Aucun élément VM rencontré.

16h00 : La liaison avec la Colonne BEAUFRE.

18h00 : Retour à Cao Bang

Lundi 13 octobre 1947

Carte générale de l’opération : cliquez ici

14h00 : La 1ère Compagnie est relevée par la Légion Étrangère et s’établit dans de nouveaux cantonnements.

14h40 : Elle se déplace sur la route de Bac Kan, avec 2 sections de la CB1 et une pièce de 3 pouces ½ sur mulets. Le déplacement se fait sans incident. Le détachement aux ordres du capitaine Bréchignac s’établit au carrefour de la route Cao Bang- Bac Kan.

19h00 : La section Gardes installée en point d’appui sur un crête capture un chef de section VM de Cao Bang, porteur d’un pistolet Parabellum et d’ordres de mission VM.

La nuit se passe sans incident : 1 autocar capturé.

Mardi 14 octobre 1947

07h00 : La section du Sous-Lieutenant GARDES installée en Point d’appui sur la RC 3 bis part en patrouille au village de Ra Bac, met une vingtaine de VM en fuite et capture l’instituteur du village.

14h00 : Les sections du Sous-Lieutenant GARDES et de l’Aspirant GOURLAOUEN se mettent en position sur la RC 3bis en avant du dispositif à environ 4 km au Sud de l’embranchement RC 3 – RC3 bis. Le détachement effectue des tirs de mortier de 81 et de canon sur des objectifs désigné à priori. La section Leguéré reste en réserve, à la disposition du Capitaine commandant la Compagnie.

15h00 : Le capitaine BOUVERY exécute une reconnaissance en vue de tendre une embuscade sur la RC 3 en avant du carrefour RC 3 – RC 3bis avec des vues sur la route de N’Guyen Binh.

mERCREDI 15

Mercredi 15 octobre 1947

07h00 : deux sections de la Compagnie (S/Lt GARDES et Asp. GOURLAOUEN) sous le commandement du Lieutenant FAURY se portent au carrefour RC3 et RC 3 bis et s’installent en point d’appui. Reconnaissance du Capitaine BRECHIGNAC commandant la CB1 et du Capitaine BOUVERY commandant la Compagnie. Le PC se déplace au Village de Na Bac. La Légion doit relever nos éléments. La relève s’effectue à 22h00.

Dans la matinée du même jour, une patrouille sous le commandement de l’Aspirant GOURLAOUEN pousse sur la route de N’Guyen Binh et nettoie un village. Elle est prise à partie par 2 FM japonais installés sur des hauteurs environ à 700m et par un élément VM qui cherche à manœuvrer la patrouille. La patrouille décroche sous la protection de tir de lance-grenades, se rabat sur le nord et nettoie 2 villages. Retour de la patrouille vers 12h00.

Jeudi 16 octobre 1947

Carte générale de l’opération : cliquez ici

Le Bataillon doit être enlevé des 08h00 par convoi auto pour rejoindre Lang Son d’où il sera acheminé vers Hanoï. En raison de difficultés matérielles, le convoi ne part qu’à 14 heures. Après de multiples arrêts et pannes, le convoi atteint Lang Son le 17 octobre au matin, vers 04 heures.

Vendredi 17 octobre 1947

La Compagnie bivouaque à la Citadelle jusqu’à 11 heures du matin, heure à laquelle elle s’installe en bivouac sur le terrain d’aviation.

Le Sergent-Chef SEIGNE et le Sergent LHERON sont évacués par avion sur Haïphong, l’hôpital d’Hanoï ne pouvant plus recevoir de blessés.

La 1ère Compagnie commence à embarquer vers 16h00. Trois avions seulement sont mis à la disposition de la Compagnie. Le Lieutenant GARDES, désigné comme officier d’embarquement reste à Lang Song.