JMO 1ère Cie du 1er RCP – 1948

Période du mardi 1er au jeudi 3 juin 1948

RAS

Vendredi 4 juin 1948

Présentation par le Lieutenant FAURY du Sous-Lieutenant LAURENT. Les comptables sont parachutés… Il était temps car Chasseurs et cadres n’ont rien perçu depuis le 1er Avril…

Le Capitaine PRIOLLET, médecin -chef a procédé à une pesée de tout le Bataillon. Les chasseurs de la Compagnie ont perdu en moyenne 5,6 kg depuis le départ d’Afrique du Nord.

Samedi 5 juin 1948

Journée passée à Cao Bang : RAS

Dimanche 6 juin 1948

RAS

Lundi 7 juin 1948

Départ matinal d’un Peloton pour une opération « Paluche » sans résultats : les pluies torrentielles des jours derniers ont coupé la route et il est impossible de rejoindre la zone « récupérable ».

Mardi 8 juin 1948

Repos. Revue de moustiquaires. Cette mesure est particulièrement nécessaire, le palu a fait plusieurs victimes au Bataillon.

Mercredi 9 juin 1948

RAS

Jeudi 10 juin 1948

07h00 : Départ de la Compagnie pour l’ouverture de la route de Tra Linh jusqu’au Km 12. L’ouverture s’effectue à pied, sans incident. La Compagnie s’installe en 3 points d’appui (PA) échelonnés sur la route et rentre avec le convoi.

Vendredi 11 juin 1948

Les bruits de départ qui circulaient depuis quelques jours se confirment sérieusement. Le Bataillon doit rentrer demain à Hanoï. On expédie les quelques préparatifs, très simplifiés puisqu’il y a a Cao Bang très peu de matériel.

Samedi 12 juin 1948

05h00 : La Compagnie embarque sur 5 GMC. Le convoi se rassemble à la Citadelle de Cao Bang où la musique de la Légion nous envoie une aubade. La présences des secrétaires du sous-secteur est particulièrement remarquée

07h00 : Tout le convoi s’engage sur cette route tant de fois ouverte par la Compagnie et qu’on espère ne plus revoir de si tôt. Le convoi roule sans encombre à vitesse honnête. A midi nous sommes à That Khé où la pluie nous surprend et nous accompagne jusqu’à Lang Son

18h00 : Nous arrivons à Lang Son. Le camion monté par le Peloton de l’Aspirant Gourlaouen à malheureusement décroché à Dong Khé. Il ne rejoindra qu’à 19heures. Les cantonnements des hommes sont vraiment rudimentaires, mais nous avons échappé à la claustration dans un camp à 12km de Lang Son !

Dimanche 13 juin 1948

11h00 : Le Bataillon reprend la route vers An Chau.

La journée se passe sans incident, les camions roulent sans effort sur une route relativement bonne au milieu d’un région pacifiée par le 21èmeRIC (régiment d’infanterie coloniale). Malheureusement, la chaleur produit quelques ennuis mécaniques. Plusieurs courroies de ventilateur cassent. Le Lieutenant FAURY doit changer 3 fois de véhicule.

A la nuit, arrivée et installation à An Chau. La Compagnie loge pour la nuit dans les hangars du marché.

Lundi 14 juin 1948

07h00 : Départ d’An Chau. Le parcours s’effectue sans incident jusqu’à Luc Nam. Là, après une attente de quelques heures, nous embarquons sur un LCT remonté d’Haï Duong.

Descente monotone du Song Luc Nam et du Song Taï Binh.

18h00 : Arrivée à Haï Duong. La Compagnie débarque la dernière et va se loger à la gare dans les wagons que nous prendrons demain.

Mardi 15 juin 1948

Voyage en train de Haï Duong à Hanoï. Le détachement précurseur est arrivé par la route.

L’après-midi, la Compagnie s’installe dans ses nouveaux cantonnements, à l’Ecole Normale de filles.

Mercredi 16 juin 1948

La compagnie s’installe.

09h00 : revue de détail pour faire le compte exact de l’habillement de la Compagnie.

Jeudi 17 juin 1948

Préparation du défilé qui doit avoir lieu le lendemain. Distribution des rangers, les nouveaux venus à la Compagnie reçoivent leur affectation en section.

Vendredi 18 juin 1948

Défilé le matin, sous la pluie, des 3 bataillons et de la CCR ( Compagnie de Commandement Régimentaire) de la DBMP. Le défilé est très correct.

Samedi 19 juin 1948

Matin : Revue d’armement

Après-midi : Les hommes ont quartier libre

Dimanche 20 juin 1948

Premier dimanche passé à Hanoï depuis longtemps. RAS.

Lundi 21 juin 1948

Matin : Education physique

Journée sans incident.

Mardi 22 juin 1948 

Une nouvelle série de rapatriables va quitter la Compagnie. Ils vont rejoindre le Bataillon de Choc. A cette occasion, le lieutenant FAURY offre un « pot » général avec anciens et nouveaux de la Compagnie

Mercredi 23 juin 1948

Éducation physique et travaux de propreté. RAS.

Jeudi 24 juin 1948

L’Aspirant GOURLAOUEN est muté à la CCB et est remplacé par le Sous-Lieutenant VALETTE d’OSIA.

Vendredi 25 juin 1948

La Compagnie doit partir le lendemain pour une opération en rizière avec le Bataillon de Choc. Les préparatifs sont rapides. Le matériel n’a pas pu être réparé depuis le retour de Cao Bang et déjà il faut repartir !

Samedi 26 juin 1948

04h00 : Départ en camion, 2 compagnies du Bataillon de Choc avec la Compagnie.

Au petit jour, arrivée au poste de Maï Linh. Nous devons suivre la route de Hoa Binh, dans le sillage d’une unité de Coloniaux. La marche s’effectue sans incident, coupée de trop nombreuses haltes.

Après-midi : Un départ prématuré à 14h00 occasionne plusieurs « coups de bambou »…

18h00 : Arrivée à Xuan Maï. Nous installons dans le village pour la nuit.

Dimanche 27 juin 1948

La Compagnie se sépare en deux. Le 1er Peloton, renforcé d’une section de Sénégalais tiendra un poste à Xuan Maï, au bord du Song Con. Les 3 autres pelotons iront 8 km plus loin tenir un autre poste en attendant le retour des Chocs. Le soir, parachutage sur les deux postes. Nous recevons même de la glace !

Lundi 28 juin 1948

Chaque fraction de la Compagnie s’organise de son mieux, envoie quelques patrouilles récupérer quelques canards et autres bestioles. Aucun incident, la nuit se passe calmement.

Mardi 29 juin 1948

Toujours même activité des postes. Un pont est fait sur le Song Con avec des sampans. La nuit, le poste du pont reçoit quelques coups de feu. 5 obus de mortier sont tirés aux alentours.

Mercredi 30 juin 1948

Après une journée particulièrement chaude, le Bataillon de Choc rejoint Xuan Maï avec la fraction la plus important de la Compagnie. Encore beaucoup de coups de bambou. Un Sénégalais meurt de chaleur !

La nuit, le village où sont cantonnés les Chocs reçoit quelques coups de mortier. La Compagnie installée de part et d’autre du pont reçoit des coups de feu.

Jeudi 1er juillet 1948

Repos à Xuan Maï. Les malades sont évacués par Morane. Quelques patrouilles de « paluche ». Nous relevons 2 mines sur la route que nous devons emprunter demain. Le soir, des mouvements importants nous laissent supposer une attaque de la tête de pont au cours de la nuit. Quelques coups de mortier, bien à propos, ont dû donner à réfléchir aux Viets qui ne chercheront pas le choc. Ils se contentent d’envoyer quelques feux de salve alternés avec les traditionnelles invectives qui les exhortent au courage.

Vendredi 2 juillet 1948

05h30 : Départ sur la route de Hadong avec l’appui de la chasse. Le coin est réputé malsain, les Coloniaux y ont laissé pas mal de monde. Mais l’appui de la chasse fait merveille : les mitrailleuse de 12,7 des « Spits » (avions Spitfire) tirent à quelques mètres de nos voltigeurs de tête. Nous ne recevons pas un seul coup de feu.

10h30 : Arrivée sans encombre à Maï Linh. Une baignade dans le Song Day remet tout le monde en train car il commençait à faire chaud sur la route

12h00 : Les camions nous emportent et nous voici, après une semaine, revenus à Hanoï. Les marchands de bière et de sodas vont faire des affaires !

Samedi 3 juillet 1948

RAS. Les supplétifs nous ont quitté

Dimanche 4 juillet 1948

RAS

Lundi 5 juillet 1948

Le Lieutenant FAURY quittant le commandement de la Compagnie pour prendre la SM (Sécurité militaire ?) passe ses consignes au Capitaine DECAILLY.

Mardi 6 juillet 1948

Départ probable d’une partie de la Compagnie au poste Secteur Nord-Ouest. Le Sous-Lieutenant LAURENT est désigné pour commander le détachement composé d’un groupe de combat de chaque peloton.

Mercredi 7 juillet 1948

Départ et saut sur le terrain de Nghia Lo du Lieutenant ROUQUETTE, officier de liaison, et du 1er Groupe. Le Commandant HEBRARD, prenant le GLAP et le Capitaine DECAILLY les accompagnent et reviennent le jour même.

Jeudi 8 juillet 1948

Repos

Vendredi 9 juillet 1948

RAS

Samedi 10 juillet 1948

Départ du Sous-Lieutenant Laurent avec le reste du détachement. Tout se passe bien durant le saut

Dimanche 11 juillet 1948

RAS

Lundi 12 juillet 1948

Préparation de la revue du 14 juillet

Mardi 13 juillet 1948

RAS

Mercredi 14 juillet 1948

Revue. Défilé de toutes les unités stationnées à Hanoï et remise de décoration. Le Lieutenant d’Audeville est fait chevalier de la Légion d’Honneur